Thérapies tibétaines

Vieille de 8000 ans, la médecine tibétaine est un savoir ancestral qui puise ses sources à l'âge de pierre, dans l'observation de la nature (capacité de certains animaux à se soigner eux-mêmes en choisissant des herbes et plantes aux vertus bénéfiques pour eux) et la découverte de la circulation énergétique grâce à la méditation pratiquée par les premiers yogis.

 

Tout d'abord portée par la tradition orale, la médecine tibétaine pose ensuite par écrit ses premiers textes fondateurs : le Bum Shi (vieux de 3900 ans) et le Gyu Shi. Ce dernier représente les quatre tantras de la médecine tibétaine qui ont enrichi le Bum Shi au VIIIe siècle.

 

La médecine traditionnelle tibétaine est constituée de trois arbres (piliers), qui se déploient chacun en plusieurs branches. Le massage Ku-Nye se rapporte au troisième arbre, et fait partie de la quatrième branche, qui comprend l'ensemble des thérapies dites externes.