CODE DE DÉONTOLOGIE MASSAGES

Généralités

 

Le praticien en massage de bien-être s’engage à respecter les règles de confidentialité, l’intégrité, les valeurs et croyances, ainsi que la liberté de la personne.

 

Le praticien doit tenir compte des limites de ses aptitudes, de ses connaissances ainsi que des moyens dont il dispose. Si besoin, le praticien doit diriger le client vers un thérapeute.

 

Le praticien doit respecter le droit à l’intimité et à la pudeur du client et s’adapter en fonction. Quel que soit votre rapport au corps et au toucher, un protocole détaillé sera établi sur mesure lors de l’entretien, afin que vous puissiez recevoir ce massage dans le respect de votre pudeur et de votre intimité.

 

Le praticien doit s’abstenir de poser des diagnostics d’ordre médical ou de critiquer les avis et conseils des professionnels de la santé.

 

Le praticien n’a pas à refuser de fournir ses prestations à une personne pour des raisons de race, de couleur, de sexe, d’orientations sexuelles, d’âge, de religion.

 

Le praticien ne doit pas être impudique et doit se présenter convenablement vêtu dans l’exercice de son travail et ce, peu importe le lieu où il pratique.

 

Le praticien s’engage à ne pas créer un climat de dépendance affective, à ne pas emmener son client sur le chemin de ses éventuelles appartenances.

 

Il est par ailleurs indispensable de communiquer à votre praticien toute contre-indication médicale.

 

 

Particularités du massage tao

 

Dans son essence orientale traditionnelle, le massage tao se reçoit nu. Il utilise notre énergie de renouvellement (souvent abusivement dénommée énergie sexuelle car elle se situe dans les gonades) pour l’harmonisation du souffle vital dans tout l’organisme. En travaillant sur l’énergie et le champ énergétique qui y est associé, il va alors permettre de rétablir l’équilibre entre le Yin et le Yang ainsi que la connexion entre les 3 centres (Dan Tian) d’énergie divine.

 

Le praticien se réserve le droit de refuser de donner un massage tao s’il juge que la personne n’est pas prête ou apte à le recevoir malgré sa demande. Dans tous les cas, un entretien préalable sera réalisé et un protocole détaillé signé.

 

 

Les massages dispensés n’ont en aucun cas une visée thérapeutique et ne prétendent pas se substituer à un traitement médical.